Les fiançailles

Publié le 3 Février 2007

Lorsque les conditions sont favorables et que la main d'une femme est accordée, les fiançailles doivent se dérouler aux dispositions fixées par l'Islam.
Parmi lesquelles il y a ce qui est donc licite (permis) et illicite (interdit).


Licites :


La possibilité de regarder la prétendante

Le Prophète s.a.w a dit :
"Quand l'un de vous demande la main d'une femme et juge nécessaire de voir en elle des choses qui l'encouragent a l'épouser, qu'il le fasse" rapporté par Abu Dawud et Ahmad

Lorsque Al-Mugira fit savoir au Prophète qu'il avait demandé la main d'une femme, le Messager de Dieu s.a.w lui dit : "Regarde la bien car cela est plus à même de prolonger votre vie conjugale". Il alla trouver les parents de la femme et leur fit part de ce que le Prophète s.a.w avait dit, mais les parents prirent mal la chose.
La femme en question entendit leur conversation à son sujet, sortit et dit : "Si c'est bien le Prophète Mohamed s.a.w qui t'a ordonné de me regarder, regarde-moi donc".
Al-Mugira dit : "Je la vis et l'épousai". rapporté par At-Tirmidi.

l'Islam autorise donc de regarder la femme qu'il desire epouser mais cela ne veut pas dire qu'il faut exagerer au point de se délester et de se laisser abuser par le Sheytan.
De plus, l'accord de la fille et des parents auquel font suite les fiancailles ne doit pas amener les parents à donner la possibilité au prétendant de donner libre cours pour disposer de la fille à sa guise.

Illicite :


Il n'est pas autorisé au prétendant et a la prétendante de rester seuls en tête à tête. Donc il faut la presence d'une 3eme personne pour eviter que se soit le Sheytan.

L'Islam vise donc à mettre à l'abri les 2 fiancés des appels du mal et mauvaises inspirations qui pourraient amener les 2 à se rapprocher ou même de se serrer la main ou toucher une partie du corps alors que tous ceci est INTERDIT pour un musulman

Hadith :

Le Prophète Mohamed s.a.w a dit : " Celui qui croit en Allah et au Jour Ultime, qu'il ne reste surtout pas avec une femme non accompagnée d'un parent ne pouvant pas l'épouser (père, oncle, frère..) car leur troisième sera Sheytan " rapporté par Ahmad.

Donc si un frère souhaite connaître plus amplement la fille et souhaite dpnc rester en sa compagnie par moments qu'il le fasse avec la présence de l'un des parents ne pouvant donc pas l'épouser.

source: http://fashionislam.skyblog.com





 

Rédigé par Mashallah

Publié dans #Espace famille-couple

Commenter cet article