Publié le 3 Juillet 2008

As salamu `alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

Le défi humanitaire d'un jeune musulman britannique

Il y a des personnes qui optent pour le calme et la monotonie de leur quotidien préférant leurs bonnes vieilles habitudes et il y a des personnes hors du commun qui se lancent des défis incroyables allant au-delà de leurs limites. Haroon Mota fait certainement partie de cette dernière catégorie. Ce britannique musulman de 22 ans s'est fixé pour objectif de gravir le deuxième plus haut sommet du monde en août 2008 afin de récolter des fonds pour les orphelins.



"Je vais devoir endurer un périple difficile consistant en une ascension de deux semaines pour rejoindre le camp de base de K2" explique Haroon.

Le K2 (appelé aussi mont Godwin-Austen, Chogori ou Dapsang) est un sommet du massif du Karakoram sur la frontière sino-pakistanaise (dans la région du Cachemire occupée). C'est le deuxième plus haut sommet du monde avec une altitude officielle de 8611 m. L'ascension du K2 est considérée comme bien plus difficile que celle de l'Everest. En juin 2000, seules 189 personnes l'avaient réalisée. Quarante-neuf personnes ont trouvé la mort sur ses pentes, dont treize pour la seule année 1986.

 

Mais qu'est-ce qui peut bien pousser un jeune homme à relever un tel défi? "Pourquoi je fais ça? Et bien, nous sommes nombreux à avoir la chance d'avoir encore nos deux parents" explique Haroon, "Perdre un ou deux parents est traumatisant pour n'importe quel enfant. Dans des pays où la guerre, la famine et la pauvreté font partie de la vie quotidienne, des millions d'enfants se retrouvent orphelins et sont seuls à combattre pour leur survie". Haroon n'exclut pas la dimension spirituelle et religieuse de ce défi ajoutant que le Prophète Mohammed a lui aussi perdu ses parents étant jeune et a donc souligné les mérites de ceux qui se soucient des orphelins.


Les dons récoltés seront reversés à la caisse des orphelins de l'ONG britannique "Islamic Relief" qui sponsorise Haroon dans ce défi. Ils serviront notamment à financer des projets tels que l'éducation, la santé, les soins médicaux ou encore l'envoi de colis alimentaires. Largement relayé par les médias britanniques, le défi de Haroon est un exemple à la fois de courage, de solidarité et de générosité pour beaucoup de gens: « Peut-on ramener le sourire sur le visage d'un enfant ? Je pense que nous pouvons. Alors faites une bonne action et aidez un enfant dans le besoin. »



Pour faire un don et aider Haroon, rendez-vous sur www.justgiving.com/k2orphans

 

Shaima Elbialy


Mercredi 02 Juillet 2008

 


Source : http://www.1001femmes.eu

Rédigé par Fadoua